Ne pas finir comme
Roméo et Juliette

23 › 27 mars 2021
s'aimer d'un impossible amour

s'aimer d'un impossible amour

Ne pas finir comme
Roméo et Juliette

ciné-spectacle La Cordonnerie
Détourner des œuvres connues pour leur donner une autre vie, c’est le plaisir que nous offrent régulièrement Métilde Weyergans, Samuel Hercule et toute l’équipe de La Cordonnerie. Cette fois avec Roméo et Juliette.

23 › 27 mars 2021

mar 23 ›  20h
mer 24 ›  20h
jeu 25 ›  20h
ven 26 ›  20h
sam 27 ›  19h30
Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle
 1h20 env.
en création

Détourner des œuvres connues pour leur donner une autre vie, c’est le plaisir que nous offrent régulièrement Métilde Weyergans, Samuel Hercule et toute l’équipe de La Cordonnerie. Cette fois avec Roméo et Juliette. Mais au lieu de Capulet et de Montaigu, il y a des visibles qui vivent au centre de la ville et des invisibles qui vivent de l’autre côté du périphérique.

L’héroïne de cette histoire est invisible. Quand son père meurt, elle décide d’aller répandre ses cendres chez les visibles. Ce qu’elle ne sait pas en passant de l’autre côté, c’est qu’il y a là-bas un homme un peu seul, un peu fou, prêt à vivre une impensable histoire d’amour. Quel théâtre va surgir de cette rencontre entre deux mondes ? Théâtre et cinéma, bricolage et artisanat, bruitages, musique et sons vont être mis à contribution sous le regard des spectateurs pour donner vie à l’impossible idylle.

distribution, production

texte, réalisation et mise en scène Métilde Weyergans et Samuel Hercule | musique originale Timothée Jolly et Mathieu Ogier | avec sur scène Métilde Weyergans, Samuel Hercule, Timothée Jolly, Mathieu Ogier | et, à l’écran Samuel Hercule, Valentine Cadic, Marin Moreau, Benoit Moreira Da Silva, Katell Jan, Aurélia Petit, Pasquale d’Inca, Chloé Chomis, Louis Pagès… | assistants réalisation Kévin Soirat et Louise Pagès | scripte Louise Albon | image Vadim Alsayed | décors Victor Melchy | costumes Rémy Le Dudal | conception masques Adèle Ogier | montage Julien Soudet | effets spéciaux Chadi Abo, Naser Abo – Hecat Studio | direction de production tournage Lucas Tothe | création sonore Adrian’ Bourget assisté de Nicolas de Gélis | création lumière Sébastien Dumas | construction machinerie Frédéric Soria, Dominique Mercier-Balaz, Michaël Dimier | assistantes à la mise en scène Pauline Hercule, Sarah Delaby-Rochette | régie générale Pierrick Corbaz | régie son Adrian’ Bourget, Eric Rousson | régie lumière Sébastien Dumas, Ludovic Bouaud | régie plateau Pierrick Corbaz, Dominique Mercier-Balaz

production : La Cordonnerie
coproduction : Le Volcan – SN du Havre, Théâtre de la Ville – Paris, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – SN, Théâtre de Lorient – CDN, Maison de la culture de Bourges – SN, Tandem Arras-Douai – SN, Le Vellein, scènes de la CAPI, Maillon-Théâtre de Strasbourg – Scène européenne, Théâtre de la Croix-Rousse – Lyon, L’Onde – Théâtre et Centre d’Art de Vélizy-Villacoublay, Le Quartz – SN de Brest, La Garance, SN de Cavaillon, Escher Theater.
avec la participation artistique de l’Esatt.

La Cordonnerie est conventionnée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Ministère de la Culture / DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et soutenue par la Ville de Lyon.

biographies

Métilde Weyergans et Samuel Hercule (La Cordonnerie) Depuis 2005, les sept spectacles du répertoire de La Cordonnerie ont rayonné nationalement et internationalement pour un total de près de 1500 représentations. Ils ont pour la plupart été présentés au Théâtre de la Croix-Rousse avec une rétrospective en 2019. Cette compagnie atypique et pluridisciplinaire nait en avril 2003. Après avoir passé du temps à voyager, avoir été comédienne et journaliste, avoir croisé la route de Jean Périmony, Chantal Ackerman ou André Grégory, Métilde Weyergans travaille depuis quelques mois pour la Quinzaine des réalisateurs, une des sections parallèles du festival de Cannes. Elle est en charge de la sélection des courts métrages, ce qui l’amène à découvrir Le principe du canapé réalisé par Samuel Hercule (sans doute un pseudo, se dit-elle). Lui n’a jamais été journaliste, mais après une formation d’acteur dans le cadre d’un compagnonnage avec la compagnie Les Trois-Huit à Lyon sous les regards de Sylvie Mongin-Algan et Élisabeth Macocco, il a créé aux côtés du compositeur Timothée Jolly des premiers spectacles légers et atypiques, musicaux et cinématographiques. Les répétitions avaient lieu dans l’arrière-boutique d’une cordonnerie de la presqu’île de Lyon, le nom de la compagnie était trouvé… Bref, le court métrage est sélectionné, et c’est le début d’une longue histoire… Réunis par le cinéma, c’est ensemble qu’ils continueront à explorer et à perfectionner une écriture théâtrale contemporaine et novatrice: le ciné-spectacle, une performance mêlant théâtre, musique et cinéma. Ils travaillent ensemble à quatre mains, réinventent et se réapproprient des contes, adaptent des monuments du théâtre ou des figures mythiques de la littérature: Hamlet de Shakespeare, Frankenstein de Mary Shelley ou encore très récemment le Don Quichotte de Cervantès.

en écho

  • bord de scène
    mercredi 24 mars à l’issue de la représentation
  • vous aimerez aussi

  • Stellaire
    Spectacle annulé
    15 › 26 décembre 2020
    dès 9 ans
    spectacle graphique
  • Noire
    Spectacle annulé
    19 › 22 janvier 2021
    roman graphique théâtral
  • Ulysse de Taourirt
    Spectacle annulé
    26 › 29 janvier 2021
    concert-récit
  • réserver
    23 › 27 mars 2021
    mar 23 › 
    mer 24 › 
    jeu 25 › 
    ven 26 › 
    sam 27 › 
    Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle

      1h20 env.

    tarifs

    forfaits X-Rousse
    tarifs dégressifs dès 2 spectacles
    places à l'unité
    de 5 à 27€ la place
    tous nos tarifs
    espace presse