J'abandonne une partie de moi que j'adapte

22 › 23 octobre

J'abandonne une partie de moi que j'adapte

théâtre Justine Lequette

22 › 23 octobre

mar 22 ›  21h
mer 23 ›  19h
Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle
 1h10
Sens Interdit

Entre humour et nostalgie, une jeune troupe belge transpose un film documentaire des années 60 au théâtre d’aujourd’hui. Et c’est une réussite.

Été 1960, Jean Rouch et Edgar Morin tournent Chronique d’un été. Cette première expérience de cinéma-vérité en France faisait le pari d’interroger des gens très différents sur leur vie quotidienne et leur conception du bonheur. La jeune metteuse en scène, Justine Lequette, et quatre comédiens passionnés par le film s’interrogent à leur tour: qu’est-ce que ce monde dans lequel on vit?

Au début, la pièce reprend des scènes du film de façon souvent cocasse en imitant les protagonistes de l’époque, leurs vêtements, leurs attitudes, leur langage et la fumée de leurs cigarettes. Sans moquerie aucune mais pour faire saisir le décalage dans le temps quand la troupe transpose cette enquête dans le monde d’aujourd’hui. Que reste-t-il du tournant de la civilisation évoqué par Edgar Morin en 1960 où la société industrielle prenait toute son ampleur? Qu’en est-il du bonheur? Matériel? Individuel? Sommes-nous tous hier comme aujourd’hui aliénés par le travail?

Face à cet état du monde, le spectacle est porté par une dynamique théâtrale époustouflante. Dans ce va-et-vient de réflexions, de scènes qui se succèdent à vive allure, spectateurs et spectatrices ressentent à leur tour ce plaisir que l’on nomme théâtre, entre réel et fiction.

distribution / production

mise en scène Justine Lequette | écriture collective et interprétation Rémi Faure, Benjamin Lichou, Jules Puibaraud et Léa Romagny | lumières Guillaume Fromentin | images et vidéos Hubert Amiel et Dominique Houcmant | assistanat à la mise en scène Ferdinand Despy

production: Création Studio Théâtre National Wallonie – Bruxelles | coproduction: Group Nablaun

spectacle programmé et co-réalisé dans le cadre de Sens Interdits, Festival international de Théâtre

avis presse

C’est fin, rythmé, très inventif. Jouissif. 
Blog Mediapart – Jean-Pierre Thibaudat
Une belle réussite, drôle sur la forme et dramatique sur le fond, poétique et politique.
La Libre Belgique – Guy Duplat
Cette création est une bouffée d’air frais. Le questionnement sur la poursuite du bonheur dans la société y est abordé d’une manière novatrice et énergique.
Le Suricate Magazine – Élisa De Angelis
Justine Lequette signe une première pièce admirable, poétique et politique, questionnant ce qui nous rend heureux.
Mad – Catherine Makereel
Justine Lequette nous emmène, avec quatre formidables et toniques comédiens, dans un spectacle kaléidoscopique plein de sons, d’images à vivre et de questions sur le bonheur.
Bruzz.be – Gilles Bechet

en écho

  • bord de scène
    mercredi 23 octobre à l’issue de la représentation
  • Baños Roma
    À la recherche d'un champion de boxe pour comprendre le Mexique d'aujourd'hui.
    18 › 19 octobre
    théâtre performatif
  • réserver
    22 › 23 octobre
    mar 22 › 
    mer 23 › 
    Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle

      1h10

    tarifs

    forfaits Croix-Rousse
    tarifs dégressifs dès 2 spectacles de 5 à 23€ la place
    places à l'unité
    de 9 à 25€ la place
    pass 15/15
    15€ mon pass puis 15€ mes places
    détails des tarifs
    Espace presse