Blanche-Neige, histoire d'un Prince

21 › 25 janvier

Blanche-Neige, histoire d'un Prince

théâtre Marie Dilasser / Michel Raskine

21 › 25 janvier

mar 21 ›  19h30
mer 22 ›  19h30
jeu 23 ›  19h30
ven 24 ›  19h30
sam 25 ›  16h
documentationPlan de travail 1 dès 8 ans
Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle
 1h env.
en création

Blanche-Neige et son Prince sont chez eux. Blanche-Neige a beaucoup grandi et le Prince a pris un coup de vieux. Allons voir…

À travers le regard humoristique de Marie Dilasser et du metteur en scène Michel Raskine, les enfants sont invités à jouer avec les archétypes, le patriarcat, le féminisme, l’environnement. « Il semblerait, dit le metteur en scène, que nous soyons entrés dans un monde aux allures de fin du monde, où la nature dépérit et où la question du genre importe peu, mais où le magique a le droit de cité ».

Leur Blanche-Neige est donc l’histoire du Prince. Celui que l’on n’attend plus. Blanche-Neige est jouée par un jeune acteur longiligne et le Prince par une actrice de quarante ans son aînée. Ce décalage physique et « dégenré » ouvre la porte au comique. En outre, ils disent des gros mots, tapent, divaguent et racontent leur vraie vie aux enfants. Parfois ils chantent. Parfois ils tricotent des bonnets pour leurs cent-un nains qui portent des noms rigolos (à lire à voix haute) : Yétû, Mententû, Kefétû, Oualdisné, Tétaklak, Dakodak, Poussokrim, Féyèch, Olémin, Pouléfritt, sans oublier Lèchbott, le nain préféré!

Le décor fonctionne comme une grande boîte d’illusionniste: le théâtre d’objets a la part belle dans un univers visuel à la fois artisanal et sophistiqué où nous avons naturellement rendez-vous avec la Lune.

distribution / production

texte Marie Dilasser @ Les Solitaires Intempestifs | mise en scène et costumes Michel Raskine | avec Alexandre Bazan, Magali Bonat, Tibor Ockenfels | décor Stéphanie Mathieu | lumières Julien Louisgrand | objets mécaniques Olivier Sion | collaboration artistique Claire Dancoisne

production: Rask!ne & Compagnie | coproduction: Festival d’Avignon, Le Bateau Feu – Scène Nationale de Dunkerque, La Maison – Nevers, scène conventionnée Arts en territoire en préfiguration – Le Vellein, scènes de la CAPI – Villefontaine, Théâtre Molière – Sète – Scène Nationale archipel de Thau
avec l’aide du Théâtre La Licorne, Dunkerque, dans le cadre d’une résidence de création
Rask!ne & Compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture / DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit le soutien de la Ville de Lyon.


Le texte est publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs.

séances scolaires

jeudi 23 › 14h30
vendredi 24 › 14h30

avis presse

Décidément, les petites formes sont les plus réussies au Festival d’Avignon! Blanche-Neige est prisonnière de son prince. Comment lutter ? Passionnante, drôle, audacieuse suite du célèbre conte.
FRANCE INTER (Vincent Josse)
Ici le rire est noir et désenchanté. (…) La scénographie imaginée par Stéphanie Mathieu multiplie encore l’étonnement, effrayante et poétique à la fois avec ces apparitions de la lune qui évoquent étrangement ce vieux poète de Paul Claudel. (…) Au milieu d’installations d’objets et de nains marionnettes superbement concoctées par Claire Dancoisne, et tandis qu’une jubilatoire Souillon tente de mettre de l’ordre, on rêve à ce que l’imaginaire du jeune public aura pu tirer de ce caustique et narquois débordement d’inventions.
TÉLÉRAMA (Fabienne Pascaud)
Le stéréotype fait (mauvais) genre ! (…) Un spectacle baroque, déjanté, surprenant, qui ripoline avec un irrespect jubilatoire les archétypes véhiculés par les contes.
RFI (Jean-François Cadet)
Si le texte est très bien écrit, avec beaucoup d’humour, il est aussi formidablement porté par un trio de comédiens tout à fait atypique. Entendre ainsi parler de féminisme, d’écologie, de pouvoir, et de la difficulté de la vie de couple, devant un parterre d’enfants extrêmement attentifs, c’est un plaisir qu’il ne faudrait pas bouder. La mise en scène a une grande efficacité comique, mais n’occulte pas les moments les plus grinçants, jusqu’à un final très émouvant. (…) C’est un régal !
FRANCE CULTURE (Arnaud Laporte)
Un duo explosif: le texte acrobatique subit un traitement de choc scénique qui laisse pantois une heure durant. (…) Drôle et triste, trash et poétique, ce spectacle pour grands enfants est une des sensations du 73e festival d’Avignon. (…) Du jeu, du beau jeu nerveux, porté par un trio de choc aux genres inversés : Le Prince est incarné par Marief Guittier, Blanche-Neige par Tibor Ockenfels et la Souillon par Alexandre Bazan.
LES ÉCHOS (Philippe Chevilley)
À Avignon, Blanche-Neige vue par Michel Raskine a mis tout à l’envers : la morale, les sexes, et scande les épisodes à coups de rideaux tombant comme des guillotines. C’est absolument hilarant !
POLITIS (Gilles Costaz)

en écho

  • bord de scène
    mercredi 22 janvier à l’issue de la représentation
  • levers de rideau
    les mercredi 22, jeudi 23 et vendredi 24 janvier en amont des représentations
  • réserver
    21 › 25 janvier
    mar 21 › 
    mer 22 › 
    jeu 23 › 
    ven 24 › 
    sam 25 › 
    documentationPlan de travail 1 dès 8 ans
    Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle

      1h env.

    tarifs

    forfaits Croix-Rousse
    tarifs dégressifs dès 2 spectacles de 5 à 23€ la place
    places à l'unité
    de 5 à 27€ la place
    pass 15/15
    15€ mon pass puis 15€ mes places
    détails des tarifs
    Espace presse