Façade : les derniers jours de Mata-Hari

mis en scène Jean Lacornerie
production Muziektheater Transparant (Anvers, Belgique)
co-production Théâtre de la Croix-Rousse

Le spectacle pourrait se passer la dernière nuit avant l’exécution de Mata-Hari qui fut arrêtée par les Français en 1917 pour espionnage et enfermée dans une cellule de la prison de Saint-Lazare. Léon Bizard, le médecin de la préfecture de Paris (qui apparaît sur un écran sous les traits de l’acteur belge Josse de Pauw), a fait le récit de cette incarcération. La soprano Claron McFadden et la pianiste Claire Chevallier évoquent les émotions que la danseuse sacrée devenue espionne a pu ressentir dans sa cellule auprès des religieuses chargées de la surveiller. Des chansons de cabarets viennent briser cette tension comme autant de flashbacks sur une vie artistique et mondaine aussi débridée que scandaleuse en pleine première guerre mondiale. Un récital théâtral accompagné par un piano d’époque, où les poèmes de Louise de Vilmorin, Verlaine, Baudelaire et Colette restituent le portrait de cette femme insaisissable grâce à la musique de Massenet, Duparc, Satie et Debussy.

contact

Georges Keraghel

responsable de production

04 72 07 49 56

Envoyer un message