Le Fils

05 › 09 janvier 2021

Le Fils

théâtre Marine Bachelot Nguyen / David Gauchard
Issue d’une petite bourgeoisie, devenue pharmacienne, une femme est amenée à fréquenter des catholiques traditionalistes dont le discours radical semble l’attirer et la sortir de sa routine.

05 › 09 janvier 2021

mar 05 ›  20h
mer 06 ›  20h
jeu 07 ›  20h
ven 08 ›  20h
sam 09 ›  19h30
Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle
 1h10

Issue d’une petite bourgeoisie, devenue pharmacienne, une femme est amenée à fréquenter des catholiques traditionalistes dont le discours radical semble l’attirer et la sortir de sa routine. Elle va se joindre à leurs actions, lutter contre des spectacles dits blasphématoires, s’engager dans des groupes anti-avortement ou anti-mariage pour tous. Elle s’épanouit tellement dans ce militantisme qu’elle tentera d’embrigader ses deux fils dans ce qu’elle considère comme l’aventure la plus excitante de sa vie. Mais l’histoire de son glissement idéologique est aussi celle de son aveuglement jusqu’au drame.

En répondant à la commande du metteur en scène David Gauchard, Marine Bachelot Nguyen s’est glissée intimement dans la peau de cette femme, sans jugement, condamnation ni indulgence. Emmanuelle Hiron*, seule en scène, incarne avec une justesse incroyable cette mère en souffrance qui vient raconter son histoire. 

*Nommée aux Molières 2019 dans la catégorie seul en scène

distribution/production

texte Marine Bachelot Nguyen | mise en scène et scénographie David Gauchard | avec Emmanuelle Hiron |
collaboration artistique Nicolas Petisoff | lumières Christophe Rouffy | son Denis Malard | musique Olivier Mellano | enregistrement clavecin Bertrand Cuiller | voix Benjamin Grenat-Labonne | régie lumière Alice Gill-Kahn | régie son (en alternance) Denis Malard & Gildas Gaboriau | construction décor Ateliers du Théâtre de l’Union


production : L’unijambiste
coproduction : Espace Malraux – SN de Chambéry et de la Savoie, Théâtre de l’Union – CDN du Limousin
soutiens : Théâtre Expression 7 – Limoges, Théâtre de Poche – scène de territoire Bretagne Romantique & Val d’Ille – Hédé, Théâtre L’Aire Libre, – Saint-Jacques-de-la-Lande, Fonds SACD Musique de Scène

Le texte est publié chez Lansman Éditeur.

avis presse

La compassion qui nous envahit force l’écoute mais aussi la réflexion.C’est tout l’intérêt de ce texte qui a su traiter d’un phénomène de société toujours très épidermique avec beaucoup d’intelligence.
Hélène Chevrier, théâtral magazine.com
La parole tout en digressions du Fils donne à voir une femme dans ses faiblesses et ses contradictions. Dans sa difficile quête d’amour et d’ancrage social, décisive dans son basculement vers une idéologie fondée sur le rejet de l’Autre.
Anaïs Heluin, Politis

biographies

Marine Bachelot Nguyen En 2004, elle fonde avec cinq autres auteurs Lumière d’août, compagnie théâtrale / collectif d’auteurs. Dans son travail elle explore l’alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et post-coloniales. Début 2009, elle entame le Projet Féministes ?, cycle de recherches, d’écriture et de création consacré aux féminismes, adoptant des formes théâtrales variées. Plusieurs de ses pièces, souvent écrites sur commande, sont jouées en Bretagne, France, Suisse, Afrique, créées par des metteurs en scène français et étrangers : Charlie Windelschmidt, Clauvice N’Goubili, Alexandre Koutchevsky, Guillaume Béguin, Anne Bisang, etc. Tout en développant son travail d’écriture et de création, Marine Bachelot Nguyen enseigne en lycée option théâtre, travaille comme dramaturge pour le Théâtre de Folle Pensée et poursuit des recherches universitaires sur le théâtre politique.

David Gauchard, metteur en scène, formé à l’ERAC (Cannes) puis à l’Académie théâtrale de l’Union à Limoges, crée la compagnie L’unijambiste en 1999. Son travail a la particularité de mélanger les influences artistiques et les réseaux. Auteurs, traducteurs, comédiens, musiciens, chanteurs lyriques, artistes graphiques et photographes se mêlent et collaborent dans ses spectacles, toujours avec le désir de faire sens par rapport au texte. Le Théâtre de la Croix-Rousse accueille en mai 2019, Le temps est la rivière où je m’en vais pêcher librement inspiré de l’œuvre d’Henry David Thoreau. Le fils, texte commandé à l’auteure Marine Bachelot Nguyen, a été créé à Limoges en 2017. Il prépare actuellement la création de Nu, une recherche autour du nu artistique, du modèle vivant, de l’art de la pose. On le retrouve également depuis quelques années aux côtés du conteur réunionnais Sergio Grondin avec Kok Batay en 2013, Les chiens de Bucarest en 2015 et Maloya en 2018. Cette saison, on le retrouve aussi à La Croix-Rousse à la mise en scène d’Égérie(s).

en écho

  • bord de scène
    mercredi 06 janvier à l’issue de la représentation
  • vous aimerez aussi

  • Immortels
    Après la violence, l’éternel retour de la normalité.
    18 › 20 mars 2021
    théâtre
  • Désirer tant
    Olga, entre passé et présent.
    17 › 20 novembre 2020
    théâtre
  • Place
    Trouver sa place pour survivre à l’exil.
    04 › 07 mai 2021
    théâtre témoignage
  • Réserver
    05 › 09 janvier 2021
    mar 05 › 
    mer 06 › 
    jeu 07 › 
    ven 08 › 
    sam 09 › 
    Théâtre de la Croix-Rousse — Grande Salle

      1h10

    tarifs

    forfaits X-Rousse
    tarifs dégressifs dès 2 spectacles
    places à l'unité
    de 5 à 27€ la place
    tous nos tarifs
    espace presse