Navigation
© Frédéric Iovino
© Frédéric Iovino
© Frédéric Iovino
© Frédéric Iovino
© Frédéric Iovino
© Frédéric Iovino
© Frédéric Iovino
atelier malte martin

Accueil > ressources > archives > Saison 2016-2017 > L'Opéra de quat'sous

cabaret jazzy
pour humanité infernale

Bienvenue dans les bas-fonds londoniens des Roaring Twenties. Ici règnent voleurs, assassins, flics corrompus, exploiteurs de tout poil, mégères cupides et catins malhonnêtes.

« De quoi vit l’homme? De sans cesse torturer, dépouiller, déchirer, égorger, dévorer l’homme. L’homme ne vit que d’oublier sans cesse qu’en fin de compte, il est un homme » dit Mackie qui règne sur cette pègre. Tout le monde trahit tout le monde. Seul l’argent fait loi, celui de la bourgeoisie, du capital qui écrase. L’Opéra de quat’sous est un portrait brutal de l’humanité. Il mêle drame, cabaret sensuel et burlesque dans une énergie de crépuscule du monde. Écrit en quelques mois par Brecht et Weill, c’est une déflagration dans le monde du théâtre chanté du début du xxe siècle. « Je crois qu’il faut s’inspirer de la vitesse avec laquelle l’œuvre a été écrite pour la mettre en scène. Ce théâtre ne s’encombre pas de psychologie, il va à l’essentiel » dit Jean Lacornerie. Pour s’attaquer à ce chef-d’œuvre où les chansons sont comme des coups portés au plexus du spectateur, il fait appel à des acteurs-chanteurs rompus aux codes du music-hall et à un orchestre de neuf musiciens, férus de jazz. Il les mélange avec les gueules cassées des grandes marionnettes d’Émilie Valantin qui peupleront le plateau de mendiants, malfrats et prostituées. Une plongée dans la fange pour s’y ébrouer, prendre de la distance et regagner l’humanité.

pièce avec musique | 2h | à partir de 14 ans
texte en français, chansons en allemand surtitrées en français 

 

› Avant-goût musical, dimanche 30 octobre avec 42e Rue sur France Musique:

dates

janvier

tarifs

forfaits Croix-Rousse
tarifs dégressifs dès 2 spectacles
de 5 à 22 € la place

> je réserve mon forfait en ligne

places à l'unité
de 5 à 26 € la place

autour du spectacle

levers de rideaux
vendredi 04 et jeudi 10 novembre à 19h, en ouverture des représentations de L'Opéra de quat'sous, les élèves du Conservatoire (CRR) s'improvisent "chanteurs et musiciens de rue" sur des partitions et mélodies de Weill et Eisler.

rencontre autour de la traduction
Lundi 07 novembre à 19h, rendez-vous au Goethe Institut pour une rencontre autour de la traduction avec Jean Lacornerie et René Fix, auteur d'une nouvelle traduction de L'Opéra de quat'sous, accompagnés par les élèves du Conservatoire qui chanteront des songs brechtiens. Entrée libre et infos

bord de scène
mercredi 09 novembre à l'issue de la représentation

distribution

musique Kurt Weill | texte Bertolt Brecht basé sur la traduction par Elisabeth Hauptmann de L’Opéra des gueux de John Gay | mise en scène Jean Lacornerie | direction musicale Jean-Robert Lay | traduction française René Fix | chorégraphie Raphaël Cottin | scénographie Lisa Navarro | costumes Robin Chemin | lumières David Debrinay | marionnettes Emilie Valantin | manipulation marionnettes Jean Sclavis | maquillages Elisabeth Delesalle | chef de chant Stan Cramer | assistant à la mise en scène Maxime Vavasseur | régie générale Gregory LeteneurKevin Serre | régie plateau Jean-Baptiste Cousin , Mathieu Hubert , Iban Gomez |régie lumière Joachim Richard, Christophe Braconnier, Sandrine Chevallier | régie son Jérôme Rio , Bertrand Maïa | habilleuses Patricia Rattenni, Anne Théodore, Emilie Piat | direction technique Gilles Vernay | construction décors Thomas Ramon , Artom-Atelier

avec Gilles Bugeaud («Tiger» Brown), Pauline Gardel (Polly Peachum), Vincent Heden (Mackie Messer), Nolwenn Korbell (Jenny), Amélie Munier (Lucy), Florence Pelly (Celia Peachum), Jean Sclavis (Filch, Smith), Jacques Verzier (Jonathan Jeremiah Peachum) | orchestre Jessy Blondeel et Arnaud Thuilliez saxophones, Samir Ferhahi et Jean-Robert Lay trompette, Nicolas Lapierre trombone, contrebasse, Romuald Ballet-Baz guitare, banjo et contrebasse, Yannick Deroo percussions, Romuald Lefèbvre accordéon, Stan Cramer piano.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com

production: La Clef des Chants, association régionale de décentralisation lyrique Région Hauts-de-France Nord Pas de Calais – Picardie | coproduction: Département du Pas-de-Calais, Théâtre de la Croix-Rousse | avec le soutien du Channel – SN de Calais et du dispositif APSV de la Région Auvergne- Rhône-Alpes | remerciements au Nouveau Théâtre de Montreuil - CDN, au Théâtre Jean Arp - Clamart et à l’Opéra de Lyon

presse

"Musique aux confins du jazz, de la chanson réaliste, du music-hall et du cabaret, propos décapant voire cynique[...] Un parti pris habile qui fonctionne d'autant mieux que les huit chanteurs-comédiens font preuve d’un bel abattage." LA VOIX DU NORD

agenda

à l'affiche

mardi 17 octobre 20h réserver
mercredi 18 octobre 20h réserver
jeudi 19 octobre 20h réserver
vendredi 20 octobre 20h réserver
samedi 21 octobre 19h30 réserver

bientôt

mardi 07 novembre 20h réserver
mercredi 08 novembre 20h réserver
jeudi 09 novembre 20h réserver
vendredi 10 novembre 20h réserver
samedi 11 novembre 19h30 réserver
Chargement en cours...



Rester informé de l'actu du théâtre ?