Navigation
Accueil > ressources > archives > Saison 2012-2013 > Le blog du Théâtre en action !

Le blog du Théâtre en action !

 

1. Une soirée réussie, pour vous c’est…

La convivialité : un verre de vin rouge, un accordéon et des copains
La tranquillité : un bon livre au coin du feu
La surprise : une soirée déguisée
La routine : repassage, ménage, lessives… Comme si vous aviez le temps de sortir !

 

2. Le théâtre et vous, c’est une histoire…

Passionnelle. Vous ne pouvez pas vous en passer plus d’une semaine.
Libérée. C’est un peu quand ça vous chante.
Insensée. Elle n’a jamais commencé.
Magique. Chaque fois que vous y allez, vous en sortez émerveillé.

 

3. Quelle était votre matière préférée à l’école ?

L’histoire
Les maths
Le dessin
La technologie

 

4. Vous avez plutôt tendance à :

Rire pour un rien
Vous questionner en permanence
Ne rien faire
Vous laisser porter par vos émotions

 

5. En général, si vous allez voir un spectacle c’est parce que :

Vous vous êtes abonné dès le mois de juin
Vous venez de prendre vos places 2h avant
On vous l’a conseillé
Dallas n’est plus rediffusé

 

6. La phrase qui vous qualifie le mieux :

"There’s no business like showbusiness."
"Excuse-moi, mais je ne vois vraiment pas pourquoi tu ne pourrais pas penser dans ta cuisine."
"Pour vivre heureux, vivons cachés."
"Tout est beau dans ce que l’on aime, tout ce que l’on aime a de l’esprit."

 

7. Qu’est-ce qui vous horripile le plus ?

Qu’on monopolise la parole pour dire des banalités
Qu’on vous hurle dans les oreilles avec une voix de crécelle
Qu’on vous raconte des blagues pas drôles
Les trois d’un coup

 

8. Vous ne pouvez pas vous passer de :

Épousseter votre collection de poupées en porcelaine
Revêtir strass et paillettes
Vous prendre pour un autre
Chanter sous la douche

 

9. On vous reproche souvent d’être :

Dur de la feuille
Têtu comme une mule
Un ours mal léché
Une poule mouillée

 

10. Votre livre de chevet est :

L’Intégrale du théâtre russe en neuf volumes
Solfège : Nouvelle méthode simple et amusante en quatorze leçons
Vivre en harmonie avec le monde qui vous entoure
Oui Oui chez les Schtroumpfs

 

RÉSULTATS

> Vous avez une majorité de  

Pour vous, la vie est une grande scène où tout le monde joue un rôle en permanence et vous vous y sentez bien. L’amour de la langue anime votre quotidien. Venez sans plus attendre déclamer votre amour du jeu au Théâtre de la Croix-Rousse !

Les spectacles faits pour vous : La Nuit des rois, George Dandin, L’Entêtement, Voyageur 51723, La Fausse Suivante, Que Faire ?, Les Enfants se sont endormis, Paroles gelées, Maître Puntila et son valet Matti, Ô Carmen, La Sublime Revanche

 

> Vous avez une majorité de

Vous avez préservé votre âme d’enfant et le monde qui vous entoure est, à vos yeux, un vaste terrain de jeux et de découvertes. Sensible, spontané et rieur, vous savez profiter de l’instant présent. Découvrez mille et une merveilles en pénétrant dans l’obscurité de la grande salle du Théâtre de la Croix-Rousse.

Les spectacles faits pour vous : Cocorico, Le Coq d’or, Seigneur Riquet et maître Haydn, Le Vol du rempart, Le Roi et moi, La Sublime Revanche

 

> Vous avez une majorité de

Vous méprisez les nourritures terrestres et préférez les hauteurs célestes procurées par la musique. Arrêtez d’importuner vos voisins par votre apprentissage de la trompette et franchissez le seuil du Théâtre de la Croix-Rousse pour vivre l’émotion d’un concert, d’une comédie musicale, d’un opéra.

Les spectacles faits pour vous : La 4e Symphonie de Mahler, Le Coq d’or, Seigneur Riquet et maître Haydn, Broadway Melody, L’Empereur d’Atlantis, Lost in the Stars, les spectacles du festival Voix de Saison, Ô Carmen et Le Roi et moi

 

> Vous avez une majorité de

Vous êtes une personne formidable mais, étrangement, vous vivez seul(e). Les difficultés du quotidien vous rendent facilement irritable et vous aimez vous réfugier sous votre couette. Prenez-vous en main et osez le tout pour le tout en poussant la porte du Théâtre de la Croix-Rousse ! Vous réaliserez que les comédiens ne sont pas des extraterrestres et que les autres spectateurs ne sont pas des gens méchants.

Les spectacles faits pour vous : Tous ! L’aimable équipe de la billetterie se trouve à votre disposition pour vous guider pas à pas sur la voie de l’épanouissement culturel.

 

Bel été à tous !

Vice et Versa

  

Quand le théâtre s’octroie une petite danse

Le Théâtre ayant rayonné toute l’année
Se trouva fort dépourvu
Quand la fin de la saison fut quasiment venue
Mais c’était sans compter sur ses amis Les Nouveaux Nez
Qui avaient concocté quelques surprises pour subsister
C’est ainsi qu’à l’heure estivale
La Croix-Rousse s’est permis une petite danse
Qui a bien vite fini en bal !

 

Vendredi 25 mai 2012, le Théâtre de la Croix-Rousse a connu un soulèvement inattendu. Alors que rien ne laissait présager un événement d’une telle ampleur, 600 personnes venues innocemment assister à un spectacle de cirque se sont soudainement retrouvées prises de convulsions frénétiques et d’ondulations corporelles incontrôlées. Au son de l’accordéon, la salle entière s’est soulevée et trémoussée dans un même mouvement. Un moment en suspens, hors du temps…

  

 

Pour la dernière représentation de leur spectacle Cirque en cascade, la compagnie des Nouveaux Nez et leurs invités ont convié le public croix-roussien à un bal. Après l’échauffement de rigueur que vous avez pu visionné ci-dessus, les rythmes et sonorités du tango, de la valse et du cha cha cha ont longuement résonné sur la place du Théâtre, entraînant petits et grands dans un tumulte de danses enlacées ou endiablées. Guidés par une pétillante hôtesse de bal, tous ont investi sans complexe le centre de la piste, se laissant voguer au hasard des cavaliers.

Un grand moment de fête où adroits et gauches, experts du déhanché et novices des pas chassés se sont réunis spontanément, persuadés que ça ne pouvait pas faire de mal, le temps d’un soir, de tout envoyer valser !

  

     

 

Merci à tous pour votre enthousiasme et votre sourire qui ont contribué à donner de la magie à cette soirée !

Vice et Versa

 

Après l’énorme succès de West Side Story, il aurait été vain de notre part de vouloir concurrencer cette œuvre phare. En revanche, si vous pensiez que Notre West Side Story ne serait qu’une version de pacotille, et bien détrompez-vous ! Le West Side croix-roussien a plus d’un tour dans son sac et pourrait bien vous surprendre… Et pour preuve :

Le film de  Jerome Robbins et Robert Wise a nécessité un budget de  6 millions de dollars, le tournage a commencé le 10 août 1960 et a duré six mois. Une production ambitieuse pour une comédie musicale !

Notre West Side Story bénéficie pour sa part d’un budget disons… moins conséquent… mais ce qu’il a perdu en argent, il l’a gagné en participants ! Et toc ! 150 volontaires pleins d’énergie et de talent, prêts à en découdre avec toute histoire d’amour ou rivalité de quartier. Robbins et Wise avec leur petite dizaine de Jets et de Sharks ne pouvaient sans doute pas en dire autant.

 

L'équipe du film s'est installée pendant cinq semaines dans le West Side de Manhattan notamment pour tourner la séquence dansée d'ouverture. Un quartier qui nous a semblé démodé, vu, revu et re-revu : Sexe intentions, Vanilla Sky, S.O.S fantômes, Une journée en enfer, Vous avez un message, et bien d’autres films l’ont eux aussi utilisé.

Pour garantir l’effet couleur locale, notre version a opté pour le West Side croix-roussien… mois connu que son « homologue » américain mais tout aussi animé et atypique. Un choix osé et inédit qui peut prétendre au prix de l’originalité !

Quand aux Studios Goldwyn à Hollywood, où a été tourné le reste du film, tout le monde sait qu’il s’agit d’un haut lieu de simulacres, effets trompe-l’œil et autres illusions en carton pâte. Nous leur avons donc préféré l’authentique Studio du Théâtre de la Croix-Rousse, qui lui aussi a déjà sa petite renommée.

 

Enfin, vous ne le saviez peut-être pas, mais la plupart des acteurs du film ont été doublés pour les séquences chantées. Et oui, il ne faut pas croire que tous savaient miraculeusement et donner de la voix, et manier le déhanché et jouer la comédie.

A La Croix-Rousse, exit les doublages, trucages et autres artifices, Notre West Side Story mise sur le réalisme et la sincérité avec de vrais chanteurs, danseurs et acteurs encore insoupçonnés.

 

Alors, doutez-vous encore que Notre West Side Story puisse devenir le chef-d‘œuvre d’aujourd’hui ? En fin de compte, sans vouloir concurrencer le premier, peut-être bien qu’il finira malgré tout par le supplanter…

 

Versa

 

 

 

Comment partager et créer autour d’une œuvre phare…

 

Après West Side Story présenté en version concert en décembre dernier, Jean Lacornerie décide aujourd'hui de poursuivre l’aventure en compagnie de Tony et Maria et imagine un projet artistique ambitieux, original et fédérateur en lien avec le milieu associatif et éducatif. Fidèles collaborateurs, les Percussions Claviers de Lyon et les Solistes de Lyon-Bernard Tétu accompagnent notre directeur dans cette entreprise qui réunit près de 150 participants. 

 

Depuis janvier, de multiples ateliers conduits par des professionnels prennent forme : chant, danse, musique et théâtre. Y participent des publics très divers (seniors, patients d’hôpital de jour, collégiens, élèves de primaire, élèves de conservatoire, danseurs amateurs, enfants de différentes structures, etc…). 

 

Chaque groupe imagine une variation de la comédie musicale West Side Story à partir des thématiques de l’œuvre : immigration, territoire, violence urbaine, intolérance, amour… De cette mosaïque de participants et de points de vue naîtra un spectacle final, Notre West Side Story, mis en scène par Jean Lacornerie.

 

En attendant de découvrir le résultat de ces 6 mois de travail les 05 et 06 juin prochain, nous vous invitons à suivre sur ce blog les étapes de construction du projet, à rencontrer les participants au travers de portraits et d’interviews, et à découvrir ou redécouvrir la magie de West Side Story.

 

Vice et Versa

 

Il y a deux ans, vous avez arrêté de fumer, l’an dernier vous avez opté pour des repas plus équilibrés et cette année vous êtes à court d’idée… Ça tombe bien, nous sommes là pour vous guider dans votre quête de bonnes résolutions.

 

Voici donc quelques préceptes de notre cru pour une conduite exemplaire (bonheur, sociabilité, plénitude, tonus et épanouissement du corps et de l’esprit garantis !)

 

Dès demain :

- Sur la colline tu grimperas

- La place Joannès Ambre tu localiseras

- Les portes du Théâtre tu franchiras

- La chaleur du lieu tu ressentiras

- Porté par ce bien-être inattendu,  au Théâtre de la Croix-Rousse tu t’abonneras

- A chaque spectacle de ta présence tu nous honoreras

- Jamais seul tu ne viendras… tes amis tu inviteras

- En bon spectateur, avec enthousiasme et vigueur tu applaudiras

 

Et pour éviter tout égarement en cours de route (car n’oublions pas que les bonnes résolutions sont vite oubliées) nous vous soumettons quelques adages à suivre en cas de soudaine crise de doutes :

- En janvier, de grivoiseries tu te gausseras

- En février, tes classiques tu réviseras

- En mars, à l’opéra contemporain tu ne résisteras pas

- En avril, par la fenêtre la lumière tu verras

- En mai, poireaux, carottes et choux tu consommeras

- En fin de saison, si tu as tenu toutes ces résolutions, une surprise t’attendra.

- En bref, cette année, le cinéma tu oublieras, le théâtre (et la musique) tu vénéreras.

 

De notre côté, rassurez-vous, nous sommes déterminées à devenir des blogueuses irréprochables (ou tout au moins à corriger quelques lacunes). Ainsi nous nous engageons à :

- Tenir une ligne éditoriale stricte ce qui sous-entend plus d’apartés délirants, des thèmes solides et sensés, une prose concise et efficace dénuée de bouffonnerie ou de pathos, des sources irréprochables.

-  Eviter tout silence prolongé qui pourrait facilement être assimilé à un manque d’intérêt de notre part, à une phase de laisser-aller ou au tarissement de notre inspiration.

- Ne plus nous cacher derrière des pseudos ridicules et à vous révéler notre véritable identité (oui, bon ça on en reparle en fin d’année).

 

Bonne année à tous ! Elle s’annonce bien chargée…

 

Vice et Versa

21
déc

Souvenez-vous, l'année dernière déjà, il avait laissé des traces indéfectibles de son passage au Théâtre. Et bien cette fois-ci, plus de doute, il est bel et bien passé par là… Et nous l'avons pris la main dans le sac !

 

Père Noël curieux, il en a profité pour se familiariser avec les lieux et n'a pas manqué d'aller saluer les Percussions Claviers de Lyon à qui l'on doit cette belle adaptation de Jingle Bells.

 

 

Il se passe parfois des choses étranges… Allez savoir, c'est peut-être la magie de Noël ou bien tout simplement la magie du théâtre.
 

Toute l'équipe de La Croix-Rousse vous souhaite de joyeuses fêtes et vous retrouvera avec plaisir dès le 04 janvier pour déballer ensemble les beaux cadeaux que le Père Noël nous a laissés.

 

Un mouvement d’épaule, un regard soutenu, un geste de la main, un frémissement des lèvres… Non ce n’est pas votre voisine de droite qui vous fait de l’œil mais une, voire deux interprètes en langue des signes française. Rappelez-vous, vous êtes au Théâtre de la Croix-Rousse, et le spectacle que vous êtes en train de voir est traduit ce soir pour les personnes sourdes.

 

Mais d’où viennent-elles ces interprètes ? Elles sont tombées du « SIELS » : Service d’Interprètes En Langue des Signes, une association lyonnaise créée en 2002 qui intervient aussi bien auprès de particuliers qu’en entreprise. Au-delà du métier d’interprète à proprement parler, leur démarche est militante puisqu’elle vise à sensibiliser au handicap et contribue à rendre la culture accessible aux personnes sourdes.

 

Il y a 4 ans déjà, à la demande du Théâtre, elles foulaient les planches de la Grande salle pour la première fois, habitées par le trac. Depuis lors, la collaboration s’est poursuivie à raison d’un ou deux spectacles par saison : La Petite Fille aux allumettes, Ernest ou comment l’oublier, La Vraie Fiancée, L’Augmentation et cette saison La Barbe bleue et La Ballade du vieux marin.

 

Mais attention, traduire un spectacle ne s’improvise pas !

Voici la recette d’une traduction réussie : prenez un texte, traduisez-le en passant les gru-mots au tamis lexical, répartissez soigneusement les différents personnages en fonction du nombre d’interprètes, et façonnez l’œuvre au fur et à mesure des répétitions… Laissez reposer jusqu’au soir de la représentation et au moment de servir, saupoudrez d’une pointe d’improvisation et d’un soupçon d’imagination.

 

Pour garder toute la saveur du spectacle, les interprètes de SIELS  savent que fidélité au texte ne veut pas dire pour autant traduction mot à mot. L’important est de restituer le sens et l’intention de l’auteur et du metteur en scène en passant du son à l’image. L’expression du visage est essentielle puisqu’elle remplace l’intonation, ainsi les interprètes se mettent pleinement dans la peau des personnages. Au même titre que les comédiens, elles jouent…

 

Dans la grande salle le spectacle se termine, vous venez d’assister à une représentation traduite en langues des signes. Pourtant, vous ne pouvez pas vous empêcher de jeter un dernier coup d’œil à votre voisine…

 

Vice et Versa

 

Les prochaines représentations en LSF  :

> Vendredi 02 décembre à 20h
La Barbe bleue d'après le conte de Perrault mis en scène par Jean-Michel Rabeux

> Vendredi 20 janvier à 20h
La Ballade du vieux marin d'après Coleridge mis en scène par Catherine Hargreaves

>  Infos et réservations auprès de Sihem  : 04 72 07 49 43 / par sms au 06 84 04 69 84 / s.zaoui@croix-rousse.com

 

Plus d'informations sur SIELS

Déjà marre du gris, du froid et de l’hiver qui n’est pas encore là ? Venez pousser la chansonnette grâce à Goguette. Détrompez-vous, à la Croix-Rousse, le mois de novembre n’est pas qu’un mois terne et maussade puisqu’il ajoute au froid la douceur de la soie.

 

Dans le cadre de la 4e édition du festival Novembre des Canuts, consacrée à la révolte des ouvriers lyonnais de 1831, la compagnie du Chien Jaune crée Goguette , les 21 et 22 novembre au Studio. Ce cabaret musical et théâtral fait revivre l'ambiance populaire des goguettes, sortes de cafés-concerts qui, au tournant du XXe siècle, accueillaient les ouvriers après leur journée de travail. Exutoires des revendications de toutes sortes, ces lieux étaient avant tout propices à la détente, au rire, à la parole improvisée, au texte jeté et immédiatement mis en musique ou en voix, bref, au théâtre de la vie quotidienne qui s’exprime en convivialité.

 

Nous vous proposons donc de plonger, le temps d'une soirée, dans un univers festif et bouillonnant. Cinq comédiens-chanteurs-musiciens trouvent dans chacun de leur souci prétexte à entonner en chœur les refrains de goguettiers célèbres :

« Y'avait un' fois un pauv' gars,
Et lon laire, et lon, lon la,
Y'avait un' fois un pauv' gars
Qui aimait cell' qui l'aimait pas »

 

Et quand on y ajoute un air d’accordéon ou de ukulélé, et lon laire, et lon, lon la,
on se mettrait presque nous aussi à fredonner, et lon laire, et lon, lon la,
alors que la chanson, on ne la connaît même pas… et lon laire, et lon, lon la

 

Sur scène, les histoires se croisent : on épluche désespérément les petites annonces, on rêve d’une vie meilleure, d’un travail décent, on essuie les échecs, mais heureusement on se serre les coudes, on se console, on se courtise, on fricote… finalement entre hier et aujourd’hui, les choses n’ont pas tellement changé. Alors on se ressert un verre, on trinque, on danse et on chante de plus belle « vive la liberté ! ».

 

> Goguette
par la Compagnie du Chien Jaune
21 & 22 novembre au Studio
+ d'infos

30
sept

Le Club

posté par : Vice et Versa

Grande nouveauté cette saison au Théâtre de la Croix-Rousse : LE CLUB.

 

Vous connaissiez déjà les spectacles, les rencontres, les bords de scène, les stages et ateliers de pratique théâtrale, les répétitions publiques, les levers de rideau… Voici un petit nouveau dans votre lexique croix-roussien.

 

Afin d'éviter toute confusion sémantique, un passage en revue des différentes acceptions de ce terme s'impose. Evidemment, qui dit "club" dit club de golf, club de gym, club du troisième âge, club tout court (lieu où aller "clubber"), le club des cinq, le fauteuil club ou encore le fameux club-sandwich… Avouez, vous aussi vous y aviez pensé !

 

Et bien non ! Le Club, à la Croix-Rousse, ce n'est rien de tout ça. Quoi que…
Pour faire simple, on y boit, on y mange, on y écoute de la musique et tout ceci dans une ambiance détendue et conviviale. C'est donc au sens de cabaret qu'il faut entendre ici le mot "Club".

 

Preuve à l'appui avec le premier Club de la saison qui a eu lieu lundi 26 septembre :

 

 

Vous l'avez raté ? Pas d'inquiétude, il y en aura encore quatre autres, à commencer par le Club de la Villégiature samedi 08 octobre, consacré à la variété italienne par les comédiens du spectacle qui s'improvisent chanteurs. Une occasion de fredonner "lasciatemi cantare" et de se rappeler que les vacances ne sont pas si loin, de reprendre en chœur "ti amo" et se dire que l'amour dure toujours, de s'émouvoir sur "la Solitudine" en pensant qu'on est si bien ensemble, ici et maintenant.

 

Et si, par malheur, vous n'étiez pas disponible ce soir-là et que vous ratiez par conséquent le deuxième club de la saison, vous avez encore trois chances de vous rattraper :
>  en décembre avec la comédienne et chanteuse Florence Pelly pour qui le cabaret n'a pas de secret
>  en avril avec le rock décapant de Rodolphe Burger et les marionnettes du Turak
>  en juin avec Jean Lacornerie et son péplum

 

Maintenant que vous savez tout, n'hésitez plus et venez faire partie du Club !

 

Vice et Versa

Tags : Club

Finie l'époque où, en plein hiver, vous préfériez vous dépêcher de rentrer chez vous après un spectacle plutôt que d'affronter le froid régnant dans le hall.

 

Finie l'époque où, sortant d'une représentation, vous préfériez vous dépêcher de rentrer chez vous plutôt que de faire un détour par nos toilettes.

 

Désormais, il faudra que votre babysitter vous rappelle à l'ordre pour que vous vous décidiez à rentrer à votre domicile après avoir partagé vos impressions sur le spectacle autour d'un verre. Mais, avant de partir, vous ne manquerez surtout pas de passer par nos ravissantes toilettes afin d'éviter toute incommodité sur le chemin du retour.

 

Et oui, le Théâtre a profité de l'été pour se refaire une petite beauté. Nouvelles portes qui ferment, nouvelles toilettes qui sentent bon : c'est la révolution !

 

     

agenda

à l'affiche

mercredi 12 décembre 20h  
jeudi 13 décembre 21h  
vendredi 14 décembre 20h  
lundi 17 décembre 20h réserver
mardi 18 décembre 21h réserver
mercredi 19 décembre 21h réserver
jeudi 20 décembre 21h réserver
vendredi 21 décembre 21h réserver
samedi 22 décembre 19h30 réserver

bientôt

jeudi 13 décembre 19h30  
samedi 15 décembre 16h  
dimanche 16 décembre 15h  
mardi 18 décembre 19h30 réserver
mercredi 19 décembre 19h30 réserver
jeudi 20 décembre 19h30 réserver
vendredi 21 décembre 19h30 réserver
samedi 22 décembre 16h réserver
Chargement en cours...



Rester informé de l'actu du théâtre ?